L’Arbre (DRVO)

Un film de André Gil Mata

Avec Petar Fradelic - Ibro ; Filip Zivanovic - Ibro child ; Sanja Vrzic - Mother ; Arna - Pujdo (dog)

EN SALLE LE 30 DECEMBRE 2020
Portugal - 2018 - 104min - 5.1 - 16/9
Scénario et réalisation - André Gil Mata ; Producteurs - Joana Ferreira, Isabel Machado ; Directeur de la photographie - João Ribeiro ; Directeur sonore - António Figueiredo (Copi) ; Directeur artistique - Sandra Neves ; Assistant réalisateur - Paulo Belém

Sortie en salles : 30 décembre 2020

Au sein d’une obscurité qui rassure, où seuls les éclairs et le bruit des détonations témoignent de la présence lointaine d’une guerre, un vieil homme imperturbable traverse un pay- sage hivernal. Il porte sur ses épaules son « pilori » de bois, lui servant à transporter de l’eau.

Sur son chemin, il aperçoit un enfant près d’un feu, sous un arbre, sur une berge ; sur une berge, sous un arbre, un enfant qui fuit la guerre rencontre un vieil homme. C’est sur ce tapis de neige, à l’abri de l’arbre, que les temporalités se croisent, que les souvenirs ressurgissent et que la peur est partagée, avec pour seul réconfort la chaleur humaine.

 

” L’Arbre (DRVO) d’André Gil Mata m’a beaucoup fait réfléchir, il m’a fait admirer ce que je voyais et m’émerveiller devant l’avenir du cinéma lent. Mata fait partie d’un nombre croissant de nouveaux réalisateurs très talentueux de films lents qui m’emplissent le cœur d’une joie (lente). Qui plus est, L’Arbre est un film inoubliable qui rend hommage à ses prédécesseurs, une œuvre unique qui lève son chapeau devant des influentes personnalités “lentes” tout en creusant son propre sillon. L’avenir du cinéma lent parait radieux ! ” Nadin Mai – The Art(s) of Slow Cinema Issue 02