Articles de presse

L'univers de Alex Van Warmerdam

Point de vue sur Abel

 

 

Abel
Alex van WARMERDAM

Sortie en salle: 11 juin 1997

1985 - Film en couleur de 100 minutes. VO hollandaise, sous-titres français.



Où VOIR LE FILM

Le coffret DVD Alex van Warmerdam comprenant ABEL et LES HABITANTS est en rupture de stock définitive.

Prochainement, édition DVD individuelle d'ABEL.

Pour la VHS, nous contacter.


Abel est un jeune homme de 31 ans qui vit encore chez ses parents. Il a toujours refusé de sortir de chez lui et occupe son temps à saisir au vol les mouches avec sa paire de ciseaux.

 

 

 


Scènes de la vie d'une famille qui raffole de poisson cru, entre une mère protectrice, un père tyrannique, et un fils qui déjoue avec un malin plaisir toute tentative de lui faire changer de comportement et de quitter le nid familial.



Première: "*** Drôle de drame. Drôle, surtout."



Le Nouvel Observateur: "C'est inclassable, jubilatoire et complètement frappadingue."



Télérama: Un mot de travers, une gifle soudaine... Le rire surgit. Grinçant.



Les Inrockuptibles: Warmerdam pousse sa situation jusqu'aux limites du surréalisme et cela vaut quelques scènes particulièrement hilarantes.



Max: Froid comme un hareng baltique, cet univers entre Tati et Brecht, sorte de déconnade qui lorgne chez Buster Keaton et Lewis Carrol, est à ne pas rater.



CinéLibre: On tient ici le duo le plus absurde et drôle depuis Laurel et Hardy.



Technikart: Une plongée hilarante du côté d'un absurde qui fait la part belle au regard de l'enfant.



Têtu: Ce premier film, absurde, délirant et tendre, séduit surtout par sa force visuelle. Souvent drôle, parfois hilarant, 'Abel' mérite largement le détour.



Ciné-Live: Théâtral mais ironique, complètement à rebours de tout ce qui se fait et en conséquence diablement inventif, un film qui réveillera les blasés du quotidien.



La semaine/Fip: Alex van Warmerdam a une veine pour la subtile décoction du genre humain.



Mad Movies: Décalé, souvent drôle et mis en scène avec l'étrangeté qui s'impose, fort bien interprété, Abel doit être vu..



Best :Le tout donne un vaudeville éclaté et original régulé par une interprétation loufoque et irrésistible.



Nova Magazine: Ca s'appelle aussi un film d'auteur, au sens le plus passionnant du terme: celui d'une vraie découverte.



Paris Boum Boum: Ouvrez les vannes de votre imaginaire et laissez vous porter (doper?) par ce film de salubrité publique.



Le Canard Enchaîné: Comédie baroque, féroce et drôle sur l'incommunicabilité, l'innocence et le remords.



Le quotidien du médecin: Le regard d'Abel, avec ou sans jumelles, un regard de grand enfant qui ne voit que les couleurs bonbons et le loufoque de l'existence.

Articles de presse - L'univers de Alex Van Warmerdam - Point de vue sur Abel

LES HABITANTS + ABEL
informations sur les films
Abel
Les Habitants
Les Habitants
Ressortie à l'occasion des 20 ans du film en copie numérique neuve restaurée

Une femme qui sur les conseils d’une statue de Saint François se prive de nourriture pour plaire au Seigneur. Un enfant qui fasciné par la guerre civile au Congo se déguise en Noir et se fait appeler Lumumba. Un facteur des plus indiscrets, un garde chasse myope et stérile, un boucher à l’appétit sexuel débordant qui ne manque pas d’imagination pour capturer ses proies. Voici quelques éléments d'une comédie des plus insolites sur la vie des habitants d'un lotissement perdu, dans le nord de l'Europe.